L'acupuncture

L’acupuncture, médecine vieille de plus de 3 000 ans, est une des composantes de la médecine traditionnelle chinoise (MTC). Elle a depuis bien longtemps fait ses preuves!

Elle consiste en l’introduction de fines aiguilles à des points stratégiques du corps pour rétablir l’équilibre énergétique. Selon la Médecine chinoise, une personne équilibrée est une personne en bonne santé. C’est lorsqu’un déséquilibre s’installe que les malaises apparaissent.

 

Acupuncture Cheval

 

Bénéfices de l'acupuncture chez l'animal

 

Les bénéfices de l'acupuncture ont pu être constatés notamment:

  • dans l'amélioration du système immunitaire de l'animal;
  • par la libération d'antidouleurs (molécule d'adénosine) et de relaxants musculaires;
  • par une meilleure vascularisation au niveau du système sanguin;
  • dans une amélioration du fonctionnement des muscles et articulations.

Le vétérinaire-acupuncteur pourra donc utiliser l'acupuncture dans le soin des mêmes pathologies que chez l'homme :

  • le soin des maladies respiratoires (maladies des bronches, asthme);
  • le soin des troubles musculo-squelettiques;
  • le soin des problèmes gastro-intestinaux;
  • pour calmer la douleur. 

Description de l'ostéopathie

L’ostéopathie est une méthode de soins qui, par des actions manuelles douces sur le tissu ligamentaire, musculaire et nerveux ainsi que sur les structures osseuses et viscérales, a pour but de susciter, équilibrer ou faciliter une réaction naturelle susceptible de faire cesser les troubles ostéo-articulaires, organiques ou fonctionnels constatés.
Selon la pensée Stilienne,


Bienfaits et indication de l’ostéopathie chez l’animal

 

  1. Le soin des maladies respiratoires (maladies des bronches, asthme);
  2. Le soin des troubles musculo-squelettiques (boiteries, douleurs articulaires, lombalgies, radiculites)
  3. Le soin des problèmes gastro-intestinaux;
  4. Le soin des problèmes dermatologiques (plaie de léchage, otite chronique, zona, ..)
  5. Le soin  de physiothérapie : soin post opératoire
  6. Pour calmer la douleur.
  7. Le soin de problème de croissance   (retard de développement, problèmes d’aplomb ou de dysplasie,  difficulté au dressage.
  8. Trouble du comportement.
  9. Trouble d’allure ou de placement pour le cheval de dressage et de complet
  10. Trouble d’impulsion ou de réception pour le cheval d’obstacle ou le chien d’agility.

 

L’ostéopathie est une thérapie manuelle qui s’emploie à déterminer et à traiter toute restriction de mobilité des différentes structures composant le corps du patient. Toute perte de mobilité des articulations, des muscles, des ligaments ou des viscères peut être à l’origine d’un déséquilibre de l’état de santé. L’objectif de l’ostéopathe est donc de rétablir l’harmonie du corps dans sa globalité, en s’appuyant sur l’anatomie, la physiologie et la biomécanique.

 

L’ostéopathie a ses limites, et l’ostéopathe saura vous orienter en cas de pathologie demandant une prise en charge médicale. Attention, les manipulations ne remplacent ni les antibiotiques lorsqu’ils sont nécessaires ni la chirurgie lorsqu’elle est indispensable.

 

Quand on parle lésion ostéopathiques cela signifie qu’il y a un mauvais fonctionnement mécanique de la structure. Ces perturbations vont entrainer des conséquences à divers niveaux :

 

Locales

  • Immédiates: inflammation, irritation, contracture, ...
  • Différées dans le temps: réduction des liquides articulaires, enraidissement, ...
  • Tardives: dégénérescence articulaire, cartilagineuse, osseuse.

 A proximité

  • Sur les articulations qui compensent l'articulation défaillante.
  • Sur les structures vasculaires et nerveuses voisines.

 A distance

  • La lésion entraine une modification générale des tensions musculaires, faciales et squelettiques, ce qui peut créer de nouvelles lésions secondaires.

 

Pour le traitement, l’ostéopathe interroge le propriétaire de l’animal pour faire le bilan de ce dernier. Ce bilan est très important car environ 60 % des affections traitées par l’ostéopathie sont des conséquences récentes ou lointaines de traumatismes subit par l’organisme.

 

Ensuite, par des manipulations, des palpations, des étirements et des ajustements articulaires, l’ostéopathe redonne une mobilité correcte aux articulations. La suppression des lésions fait disparaitre les symptômes et rétablit l’harmonie structurelle du corps. L’ostéopathe dispose de divers techniques pour remettre cette harmonie corporelle :

 

  1. Technique structurelle : elle vise à traiter les articulations, le squelette, les muscles et les ligaments qui composent la structure du corps, en restant dans la barrière physiologique des articulations
  2. Technique viscérale : Elle vise à traiter les organes internes du corps (foie, estomac, gros intestin, …). Les restrictions à ce niveau peuvent entrainer des dysfonctions par le biais de leurs ligaments ou de leurs membranes qui les lient au squelette.
  3. Technique crânienne : Elle vise à travailler sur les os du crane et  leurs sutures, qui chez le jeune patient ne sont pas tout à fait soudées. Certains traumatismes peuvent entrainer des dysfonctions pouvant altérer le développement de l’enfant ou du chiot ou …
  4. Technique fasciale : Elle vise à traiter et à utiliser les fascias pour corriger divers dysfonctions. Ces fascias sont des enveloppes qui entourent les organes, les muscles, etc.… La particularité du fascia est son rôle de mise en relation de tous les éléments anatomiques les uns avec les autres.

 

Le Docteur Still, après des années d’observation et d’expérience cliniques sur ses patients, pose les grands principes de l’ostéopathie :

 

Ostéopathe Cheval

La structure gouverne la fonction

Le docteur Still considère le corps comme un assemblage solidaire de différentes structures, les os, les muscles, les organes, les fascias et les viscères. La fonction correspond à l’activité de ces différentes structures.

Le défaut de la structure retentit sur sa fonction.

L’unité du corps

L’être vivant est un ensemble unitaire qui comprend la physiologie, l’anatomie et psychologie

L’autoguérison

L’organisme a la capacité de se traiter lui-même, car la tendance naturelle du corps est le retour à l’équilibre. Il faut donc réactiver les fonctions de défense de l’organisme.

La règle de l’artère

Le docteur Still pense que quand la circulation sanguine peut s’effectuer normalement, la maladie ne peut se développer. Pour lui, le sang est capable de générer toutes les substances nécessaires pour maintenir l’immunité naturelle contre la maladie.

Pour un résultat optimal d’un traitement ostéopathique, l’ostéopathe doit travailler en étroite collaboration avec le propriétaire de l’animal, le cavalier, le maréchal ferrant, le dentiste vétérinaire et bien entendu avec le vétérinaire s’occupant de l’animal.

 

L’ostéopathie est une médecine complémentaire à l’allopathie (médecine générale) et permet d’avoir une approche légèrement différente. Elle joue également un rôle dans la prévention et le diagnostic précoce de différentes pathologies. L’ostéopathe, dans son rôle d’écoute de l’animal et par sa sensibilité, va pouvoir corriger ces légères dysfonctions.

François Botteman

Vétérinaire ostéopathe

Chevaux et petits animaux

Imagerie médicale

Adresse: Rue de Sélys, 61 Embourg 4053

Mobile: 0473/374331

 
Top of Page